Les noces de la mer et du vent.  

Ont visité cette page.

mardi 21 avril 2009

Plan du site

             

.

Du flanc des falaises montaient
Des constellations d’écume
Ciel de safran et d’amertume
Hennissements hallucinants
Crachats des postillons d’antan...
La mer et le vent s’épousaient !

Noce macabre, d’abordage
Coiffant les femmes de chagrin
Jetant le sel sur les marins
Sur leurs cheveux les mauvais sorts
Grosse mer accouchant de morts
Et d’épaves sur le rivage...

On voyait au ciel de son lit
Danser des fantômes étranges
Vieux loups d’enfer et gueules d’anges
Tous démâtés, blanchis d’éclairs
Brassant les flots en cherchant l’air
Tôt disparus, ensevelis...

Moi le noyé, achromatique,
Courant la lande des garous
Comme faisait le gabelou,
Quêtant mon « Alysson des champs »
Je n’ai pu boire, depuis ce temps
La perle douce aux joues d’Annick...

Concours 2009 : TERPSICHORE :

Diplôme d’Honneur en Versification, classique - néoclassique.

Joël LEPLAT (tous droits réservés)

La dernière mise à jour de ce site date du 21-04-09